Dire au revoir

Je ne vais pas te parler de politesse, ma fille l’a maîtrise très bien (enfin quand ça l’arrange).

Je ne vais pas te parler de la perte d’un être cher, bien que ça s’en approche.

On parle souvent des mamans qui ne peuvent pas avoir d’enfant ou qui ont du mal avec tous les inconvénients que ça implique. Je les soutien de tout mon coeur, ça doit être très dur à vivre.
Je ne fais pas partie de ces femmes là (connerie d’inégalité utérine). Sans protection, je tombe enceinte en claquant des doigts et avec un peu d’aide de Monsieur quand même !

Oui mais voilà certains veulent une grande famille, d’autres un enfant unique, d’autres pas d’enfants. Moi je ne sais pas où me placer. Et c’est bien le problème.

Je savais quand j’ai été enceinte de Gonzesse que j’aurai plus d’un enfant. Monsieur et moi étions d’accord pas d’enfant unique. Ne me demandez pas pourquoi, je ne voulais pas ! Surement dû aux nombreux clichés et aussi à certains témoignages de collègues qui l’ont été.
Nous pensions tous les deux avoir deux enfants car nous trouvions que c’était un bon équilibre. Je ne voulais pas de chiffre impair. Je suis numéro trois et je l’ai relativement mal vécu. Donc dans ma tête, c’était soit deux soit quatre !

Et voilà que je retombe enceinte et en plus d’un petit mec (choix du roi … quelle belle connerie cette expression quand même). Bizarrement plus personne ne me parle d’un autre bébé. Bah oui deux ça suffit … Je me le dis aussi pendant 2 mois et demi.

Et là je me repose la question, pourquoi pas un petit troisième ? Après tout, il ne vivra peut-être pas forcément ce que j’ai vécu avec mes soeurs.

Mais voilà, Monsieur ne veut pas. J’ai un refus ferme et net. Il veut profiter de ses enfants, il veut profiter de sa jeunesse de quand les enfants seront grands. Il ne veut pas passer sa vie dans les couches, les phases difficiles.
Il est très bien en tant que père mais veut aussi être un homme et profiter.

Ce qui me freine, moi, ce ne sont pas les couches mais plus le fait de pouvoir offrir à mes enfants ce qu’ils désirent. Que s’ils veulent faire du tennis de ne pas avoir à leur dire que c’est trop cher, de ne pas leur offrir pour seules vacances aller chez les grands parents.

Ce n’est pas un mal, avec le recul je comprends que mes parents n’avaient pas le choix. Mais ce qu’on vit quand on est enfant marque notre vie d’adulte.

Nous avons un pouvoir, nous les femmes à ce niveau là. Oui, comme me l’a sous entendu ma belle soeur, je pourrais faire un enfant dans le dos de Monsieur. Je pourrais lui faire croire que c’est un accident. Mais mentir là dessus pour moi c’est inconcevable. Et s’il découvrait la vérité… Il m’en voudrait c’est sur ! Et est-ce qu’il n’y aurait pas le risque qu’il l’aime moins cet enfant, et ce par ma faute, qu’il lui fasse payer même inconsciemment, mes erreurs ?
Jamais de la vie, je ferai une telle chose car j’aime mon mari, car sans lui je n’aurai pas eu mes deux merveilleux enfants (enfin ça dépend des jours 🙂 ), et que tout simplement par respect pour lui.
Un enfant se fait à deux dans la mesure du possible.

Alors aujourdhui, j’essaie de dire au revoir à ce désir d’un autre enfant pourtant si fort.

Mais peut-être pas adieu.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Tout.

12 commentaires sur “Dire au revoir

  1. vero dit :

    coucou
    alors ici les rôles sont inversés.
    c’est moi qui trouve que 2 c’est bien, surtout qu’on a un de chaque !
    enfant unique, non, on était d’accord.
    et j’ai les mêmes arguments que ton mari pour s’arrêter à 2.
    biz

  2. geekmama dit :

    ah bah quand tu as dis que tu voulais un troisieme, j’ai dis tout haut « ah bah cool » ! « mais pour monsieur c’est niet » « ah bah zut ! »

    moi je ne sais pas combien je veux d’enfant véritablement, un second, c’est sur… ou 4, pareil que toi…

    après je veux profiter de MA vie, et pouvoir offrir une bonne base pour mes enfants, qu’ils ne soient privés de rien (pas dans le sens « gâtés » hein…)

    tout dépendra du futur ! 😉

    enfin pour l’instant, je veux pas de deuxième….

    d’ailleurs, c’est une drole de sensation, je veux d’autres enfants, et en même temps, à l’instant, j’en veux pas… :p

  3. C’est dur d’arrêter, je n’en ai qu’une mais j’ai hâte de recommencer, encore une fois au moins j’espère…

  4. thebookofmum dit :

    Chez nous, on se disait que deux c’était l’idéal pour nous. Le deuxième en route, on se dit juste qu’on verra comment ça se passe avec les 2 pour un jour envisager plus.
    On ne se met pas de limites définitives et j’espère qu’avec le temps ton homme pourra changer d’avis.

  5. Natur-Elle dit :

    Je te comprends, je suis comme toi en ce moment à l’exception que mon mari ne dit pas NON juste plus tard ….. Mais voilà nous en avons 2 (mec et fille) de 22 mois d’écart et de je ne me vois pas faire un troisième dans 2 ans … Pour le coup il aura 7 ans d’écart avec notre ainé, et je ne veux pas l’imaginer « Ptit dernier » comme on dit.
    Et là où je me tâte c’est que je commence à souffler (oui 2 loulous rapprochés ça use aussi….) et je me dis est-ce que j’aurais assez d’énergie ? De place pour lui, et pourrais-je lui apporter tout ce que ses ainés auront eu….. Aïe difficile choix…. Et pourtant si viscéral.

    • marymininous dit :

      Oui c’est sur ! Moi ils ont 36 mois d’écart. Mais là si j’avais eu le feu vert je serai déjà enceinte depuis longtemps ! Je me dis quitte à être fatiguer et à en baver autant le faire tout de suite. Pour avoir pu souffler un peu entre les deux c’est dur je trouve de s’y remettre !

  6. Oum dit :

    Peut-être que ce n’est que partie remise? Passer de 2 à 3 peut être plus effrayant je pense …même si j’ai toujours rêvé de 3 enfants aussi mais pour l’instant, je suis heureuse avec ma fille « unique »

    • marymininous dit :

      Oui j’espère ! Enfin je te dirai que comme mon fils crapahute partout maintenant je me dis que je peux bien profiter de lui. Donc je ne suis pas si malheureuse que ça 🙂

  7. mamanonyme dit :

    Ooooh ma chérie 🙂 Qui sait, peut-être qu’un jour, il changera d’avis!
    Tout comme toi , je trouve ça très naze le coup de bébé dans le dos! C’est inconcevable franchement de faire une chose pareille, surtout quand on est un couple équilibré (enfin toi je ne sais pas trop si tu l’es) et qui se fait confiance!

    Gros bisous ma copinette femme à kèkètte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s